contes calumetLe vendredi 26 janvier 2018, nous avons assisté, dans l’espace Phénix du collège, à une animation intitulée « Les Contes Calumet ». Un poème de Jacques Prévert ainsi que cinq contes d’origines diverses, ayant pour thème « la peur, de soi, des autres… la confiance », ont été relatés, mis en scène et en musique et même chantés : «Flamine Veralde va cherchant la mort », «Le fils de Nasréddine », «La mariée de sucre et de miel » (alias Solika), «La femme mariée à un renard » et «Les beaux et le hideux ».

 

« Les conteurs, Christine LANGOT et Jean-Bernard IFANOHIZA, ont créé les Contes Calumet en 1994. Ils habitent sur l’île de la Réunion. Tous les deux ans, ils viennent en France et font leur spectacle dans des écoles et des collèges.

J’ai bien aimé leur spectacle car nous n’étions pas que spectateurs, nous étions aussi acteurs. Le conteur nous a invités à venir danser sur scène avec lui. Il nous faisait rire quand il faisait des grimaces, quand il chantait des chansons, quand il courait dans les rangs et quand il parlait avec un accent et faisait des bruitages. Lui comme la conteuse utilisaient des instruments étranges qu’on ne connaissait pas et ça nous faisait voyager. Elle, elle raconte bien les histoires. »

PAULINE Z., MANON M., 6A.

 

« J’ai trouvé le spectacle très bien car le monsieur a mis de l’ambiance dans la salle. Le conteur et la conteuse nous ont fait voyager jusque sur l’île de la Réunion avec leurs instruments de musique qui n’étaient pas communs et produisaient de beaux sons, qui apportaient une touche exotique au spectacle. Le monsieur nous a fait rire car il a un accent et il a fait des grimaces. La madame racontait si bien qu’elle nous a fait entrer dans les histoires. J’ai bien aimé quand ils nous cherchaient et nous faisaient monter sur la scène pour danser. J’ai surtout adoré la fin car les élèves ont joué une saynète réunissant un âne, un père et son fils. C’était magnifique ! »

CHLOE W., LEANE J., LUCIE E. et HUGO S., 6A.

 

« Les quatre magnifiques contes proposés sur le thème de la peur ont été joués et racontés en chanson et les acteurs ont fait participer les spectateurs en les faisant chanter et danser sur la scène. Ce sont des contes très amusants qui ont fait rire les petits comme les grands ! Le sentiment de peur s’est finalement transformé en rire. »

CLEMENCE B., 6A.

 

« Le spectacle était bien. Les histoires étaient racontées au son de la musique. Le conteur nous a fait rire avec ses grimaces, ses gestes, ses pas de danse, les intonations de sa voix, ses accents. Il nous a aussi emmenés sur la scène pour que l’on participe au spectacle : il nous a invités à danser, à chanter, on a même joué une petite pièce de théâtre. La conteuse, elle, nous a raconté des histoires plus sérieusement, des histoires plus poétiques et plus complexes comme le poème de Jacques Prévert. J’ai bien aimé le spectacle car on a découvert des histoires qui viennent d’autres pays, d’autres cultures. Il y avait des moments où l’on pouvait rire et participer et d’autres où les histoires nous obligeaient davantage à réfléchir. »

EMMA B., 6C.

 

« Le spectacle était bien car le conteur faisait participer le public. Les spectateurs pouvaient danser, chanter, jouer une pièce de théâtre ou encore jouer de la musique avec des instruments. Le conteur nous faisait rire avec ses grimaces, ses gestes et son accent. Il racontait ses histoires au son de la musique et cela me plaisait. »

SARAH J., CECILIA D.C., 6C.

 

« Le conteur nous a amenés dans son univers : tout au long du spectacle, nous avons ri car il faisait des grimaces, des gestes et des pas de danse amusants. Il nous a proposé de monter sur scène et de participer à une pièce de théâtre. L’ambiance avec la conteuse était différente : elle a voulu donner une atmosphère plus poétique à ses textes accompagnés de musique. »

NOAH D., 6C.